La Terreur: Couteau à la gorge dans la Guerre Cognitive

J’ai recemment fait une presentation sur la guerre cognitive au MPCT (Mouvement pour la paix et contre le terrorisme) à Paris. Voici le PPP. Textes supplementaires dans un autre posting.

Le francais n’est pas corrigé. Je reçois volontiers des leçons à apprendre. rlandes-at-bu-dot-edu

La Terreur: Couteau à la gorge dans la Guerre Cognitive

Définitions/Terminologie:
La Guerre Cognitive
• Guerre asymétrique: Guerre entre deux entités de combat, l’une étatique et l’autre non-étatique, sur un champ de bataille “kinétique” (militaire). Ce type de guerre oppose des résistants non-étatiques faibles ou supposés tels (des Macchabées aux Vietcongs) aux militaires d’une armée régulière d’état.
• Guerre cognitive (GC): 

L’art de manipuler l’ennemi, considéré plus puissant en termes militaires, afin qu’il n’utilise pas ses forces armées ou, au moins, qu’il s’en abstienne. C’est le terrain de combat préféré des “faibles” dans la guerre asymétrique.

• Espace public: le théâtre principal ou se mènent les campagnes de guerres cognitives.
• Térrorisme: attaques ciblant les civils. Compagnon de la guerre cognitive, employé pour intimider, afin d’aboutir à des victoires dans l’espace publique ciblé.
• Insurrections agressives: forme insolite de guerre asymétrique qui cherche à envahir la société de la partie la plus puissante – donc, la bataille cognitive doit convaincre l’ennemi de ne pas se défendre sur son propre terrain. De tels campagnes de guerre doivent gagner dans la sphère publique de l’ennemi.
• Démopathes:

les combattants cognitifs qui utilisent le discours/lexique des Droits de l’Homme pour paralyser l’auto-défense des personnes soucieuses desdits droits. De fait, ces combattants n’ont que du dédain à l’égard des Droits de l’Homme (d’autrui), et ne font qu’employer la démocratie (les règles de ce mode de gouvernance) pour démolir la démocratie.

• Les années zéros, ‘00s: la première décennie du 21ème siècle, le moment où tout bascule, et où l’Occident commence à perdre la guerre cognitive à grande échelle.
Définitions/Terminologie:
Millénarisme apocalyptique
•Millénarisme: la croyance en l’avènement d’un monde parfait ici sur terre. Peut être soit religieux (Anbaptists, Taiping) soit laïc (Communisme, Maoisme).
Millénarisme hiérarchique: la perfection est imposée d’en haut, pureté coercitive (“Dernier Empereur”). Impérialisme monothéiste: “Un Dieu, un empereur.”
Millénarisme démotique: égalitaire, la perfection vient d’une pulsion d’en bas, anarchie sainte, fin des distinctions de classe. Monothéisme démotique: “Pas de roi sauf Dieu.”
Apocalypticisme: la croyance que le moment pour accéder au millenium (ou la fin du monde) est arrivée. Aussi le scénario par lequel on arrive au millennium.
Scenario apocalyptique cataclysmique: la transition entre ce monde et celui à venir passe par une immense destruction (e.g., l’Apocalypse de Jean)
Apocalypticisme transformateur: la transition se fait volontairement, sans ou avec peu de violences et destructions (e.g., Isaïe, 2)
Apocalypticisme actif: les croyants sont chargés d’effectuer le processus de transition vers le monde parfait.
l’apocalypticisme actif, cataclysmique prône la mégamort. Ceux qui visent un millenium hiérarchique par un cataclysme qu’ils sont eux-mêmes chargés d’accomplir, représentent l’idée la plus dangereuse de toutes les idéologies religieuses ou laïques.
Avertissement

Avant de procéder à l’examen du Djihad global contemporain, je tiens à préciser une chose importante. L’islam que je vais décrire, cet islam qui mène une guerre d’aggression contre les democraties occidentales, n’est pas le seul representant de l’islam. Je reconnais volontiers l’existence d’un Islam démotique, qui a renoncé à l’impérialisme monothéistique, un Islam différent de celui qui, à présent, lutte contre les pays des infidèles. J’en aurais d’avantage à dire à ce sujet plus tard. Mais pour le moment, je précise que les définitions des termes islamiques que je présente ci-dessous ne sont pas les seules définitions qui existent chez les musulmans.

Pas tous les musulmans qui s’ecrient “Allahu Akhbar” le font avec le sens de “tuer les ennemis d’Allah!” Mais c’est precisement ce que voulait dire Muhammed Atta:

When the confrontation begins, strike like champions who do not want to go back to this world. Shout, ‘Allahu Akbar,’ because this strikes fear in the hearts of the non-believers. Allah said: ‘Strike above the neck, and strike at all of their extremities.’ (911 Muslim terrorists)

Et depuis, partout dans le monde, nous témoignons d’une telle crie de guerre.

Je tente ici un exercise : penser à la manière d’un de ceux qui poursuivent ce que j’appèle le Djihad global. C’est eux les ennemis à la fois des infidèles du monde entier, et des musulmans qui ne s’accordent pas à leur lecture de l’Islam. En fait, les musulmans qui divergent de cette lecture agressive sont les premières cibles et les victimes les plus constantes du Djihad militaire.

Quand je dis “nous” dans la présentation suivante, je parle de tous ceux – hommes, femmes, monothéistes, polythéistes, laïcs – qui veulent vivre dans des sociétés libres, où la dignité et les droits de tous et toutes – y compris le droit de dissidence – sont respectés.

 

Définitions/Terminologie:
Dar al-Islam global au 15e siecle AH (1979 à 2076)

• Dar al -Islam: “royaume de soumission” [à Allah], terres où la Charia est le système légal dominant
• Dar al-Harb: “royaume du glaive” [régions où les infidèles demeurent indépendants]. Harbis: ceux qui habitent Dar al Harb – voués à l’épée.
• Charia: la loi Islamique pour fidèles et infidèles, la loi du Dar al Islam
• Dhimmi: statut de “protégé” [vis-à-vis  la violence musulmane] accordé à des “religions du livre” qui acceptent d’être soumis à la Charia, et donc, entre autres, a ne pas blasphémer l’Islam.
Djihad: lutter, la lutte pour la souveraineté d’Allah. La “grande Djihad” est un combat intérieure pour se soumettre à Allah; l’autre Djihad est le combat extérieure de soumettre les infidèles.
Djihad global: mouvement apocalyptique actif, qui a pour but un millénium hiérarchique, où les musulmans soumettront la communauté globale à la Charia. Commencé en 1400 AH par Khomeiny. De ce point de vue, l’Occident moderne globalisé est la praeparatio evangelii.
Mujahideen: guerriers du Djihad ,qui se croient chargés d’effectuer le processus apocalyptique cataclysmique par lequel la Sharia s’imposera sur le  dar al Harb. Le Djihad de Mein Kampf.
Da’wa: « invitation » à la conversion à l’Islam, les prêcheurs de Da’wa sont les agents d’un apocalypticisme transformateur, chemin non-violent (volontaire?), vers le Dar al Islam global.

« Nous allons conquérir les Etas-Unis par Da’wa » – Sheikh Yussuf al-Qaradawi

Le Djihad (Lutte) contre l’Occident: Stratégie 

• Dans la Guerre kinétique: la reconquête de l’ancien Dar al Islam
–Djihads “défensifs”, guerres militaires ouvertes (Afghanistan, Chechnya, Palestine, Syrie), champs de recruitement et de formations de Mujahideen.
–terrorisme: (Intifada, 11 septembre, Madrid, Londres, etc.)
soutien essentielle à la GC: arme d’intimidation.
• Guerre cognitive:
Da’wa: Convaincre les harbis soit à se convertir, soit à assumer une dhimmitude proléptique, avant même la conquête: Da’wa et Djihad représentent le “gentil” et le “méchant flic,” deux aspects de la même chose.

Demopathie: convaincre les harbis d’accorder les plus strictes protections aux Djihadis au nom de leurs “droits de l’homme”.

Employer la démocratie pour détruire la démocratie.
Infidèles utiles: Les dupes de cette stratégie
Alliés: trouver des agents (infidèles utiles) dans l’espace public ciblé (démocraties occidentaux) qui aideront les Djihadis à déguiser leurs intentions, et à faire avancer leurs intérêts.

 1989, Annus Mirabilis: Deux Points de Vue

• Point de vue occidental: Victoire totale des démocraties
–L’effondrement du mur de Berlin et de l’URSS
–Lancement de l’internet publique et global
–Faillite des dictatures et victoire définitive de la société civile globale.
Fin de l’histoire – Fukuyama
• Point de vue des Mujahideen: deux victoires énormes
–Kinétique: Bin Laden chasse les Russes d’Afghanistan et ensuite l’URSS  s’écroule:
comme les premiers Djihadis et l’Empire sassanide au 7e siecle.
–Cognitive: Khomeiny déclare une fatwa contre Rushdie, qui impose la Sharia, le “délit du blasphème,” sur les harbis.
Premier test des faiblesses occidentales sur le champ cognitif.
Deuxième tour: Les caricatures danoises de Muhammad 2005-6
Djihad Global en 1999:
L’Occident en position de force
• L’hégémonie dans l’espace public de principes progressistes
• Une fière tradition, bien établie, de recherches et de critique publique, qui pourrait déceler les efforts de djihadis de se cacher parmi les “modérés,” de documenter l’hypocrisie profonde des revendications démopathiques.
• La force de la globalisation, courant moderne, faisait des occidentaux les plus forts.
–Courant irrésistible: le Jaggernaut du matérialisme laïc.
–L’internet permet toute une nouvelle pénétration d’occidentalisme partout dans le globe.
–Vers une société civile globale: la faillite des dictateurs
• Les vastes capacités des services de renseignement et des forces policières pour maitriser les attaques ouvertes (terrorisme).
Djihad en 1999:
La faiblesse fondamentale du Djihad
• Aucun succès sans alliés dans l’espace public de la société visée.
• Idéologie entièrement hostile aux valeurs qui dominent cette espace :
–Misogyne et homophobie
–Autoritaire (style mafia)
–Paranoïaque
–Violente, obsédée par la guerre, génocidaire
–Hostilité absolue envers autrui
–Anti-juifs, antichrétiens, anti-laïcs
–Fanatiques de l’apocalypse, inquisiteurs en attente
• Qui en Occident irait s’allier avec des ennemis pareils, ennemis de toutes valeurs progréssistes? Les idiots utiles avaient au moins une idéologie progressiste à soutenir; les idiots infidèles militent pour une idéologie regressive.
• Les occidentaux trouvaient l’idée même risible:
–“Musulmans veulent/vont nous conquérir? Mauvaise blague.”
• Les chercheurs nous rassurait qu’il n’avait aucun danger.
–Gilles Kepel: Expansion et déclin de l’islamisme, 1999[!]
–As’ad AbuKhalil, “The Incoherence of Islamic Fundamentalism,” 1994
Les songes d’un guerrier cognitif impérialiste-agresseur:

Si un guerrier cognitif qui souhaite conquérir un terrain ennemi, le dominer sans combat kinétique, pouvait demander au Père Noël de réaliser son rêve, il ferait la liste de voeux suivantes:

Cher P.N., donnez-nous un ennemi que nous puissions convincre…

• …de nous permettre de masquer nos ambitions, et même nos actions, pour que la culture que nous ciblons n’en ait pas conscience.

• …d’identifier nos guerriers cognitives comme des « modérés » par rapport aux « extrémistes » qui commettent les violences.

• …de préférer ces faux « modérés » aux vrais, surtout en les nommant conseillers dans leurs propres services de renseignement et de police.

• …d’adopter des éléments importants notre “grand récit” (qui les vise), nous permettant de désigner un de leurs alliés en tant qu’ennemi, incarnation du mal.

• …de légitimer notre terrorisme et dénoncer leur propre recours à la violence (auto-défense) en tant que terreur.

• …de montrer un respect tout spécial pour la dignité de nos croyances

• …des nous permettre d’introduire une « Rue » intimidante au cœur des principales villes ennemis.

• …de se conduire comme s’il a notre couteau sur sa gorge.

 

 Les Grands Succès des Djihadistes, 2000-20??

1. La gauche globale progréssiste adopte deux éléments essentiels de leur récit apocalyptique: le grand et le petit Satan (E-U et Israël).
2. Une alliance avec les Djihadistes et les grandes ONG de « droits humains » qui permet le déploiement d’un discours démopathe pour poursuivre le Djihad.
3. Les journalistes passent sous silence les aspects les plus gênants de la culture de Djihad et présentent les récits meurtriers (propagande de guerre) que les Djihadistes leur fournissent comme actualités.
4. Les universitaires se rangent du côté des islamistes, leur permettent l’accès à l’estrade, le recrutement d’étudiants, et enseignent un post-colonialisme qui présente les Djihadistes en héros anti-impérialistes.
5. La mise en place d’une “rue musulmane” [Muslim Street] intimidante.
6. L’élargissement de territoires à l’intérieur de Dar al-Harb dominé par les Djihadistes.
7. L’accueil de Djihadistes dans les services de renseignement et sécurité occidentaux (Londonistan)

Les Grands Succès des Djihadistes, 2000-20??

1. L’anti-impérialisme des imbéciles

• Les djihadistes sont contre l’impérialisme americain, donc, anti-impérialiste
denver al sadr
– par ce biais d’inférence, l’impérialisme le plus féroce trouve un accueil chaleureux chez les anti-impérialistes.
• après 2000 la gauche globale adopte presque unanimement , le Dajjal (l’Antichrist) du scénario apocalyptique des Djihadistes
Zionist_Pigs_Jew_devil3Antichrist/Dajjal = Israël et E-U
• Tout le long des années zeros des manifs agressives qui joignent les gauchistes révolutionnaires et les djihadis
Célébrant des attaques suicides – le couteau à leur propre gorge – contre Israël et les E-U. (e.g., Manifs de 2002 au sujet de Jenin)
–L’invitation à participer à des manifs “contre la guerre”
–Nous sommes Hamas
We are Hamas London 2009

Les Grands Succès des Djihadistes, 2000-20??

2: Détournement des “droits de l’homme.”

• Démopathie: exploiter le Droit démocratique pour abattre la démocratie.
Hizb-ut-Tahrir (Partie de la Libération Islamique): Prêche le Djihad contre l’Angleterre, mais lorsque les anglais décident de déporter le chef, Sheikh Bakri Muhammad, il s’oppose  en invoquant les difficultés que cela posera à ses quatre femmes et enfants, qui vont perdre les bénéfices auxquels ils ont droit grâce aux largesses publiques anglaises.
Abdulla Ahmed Ali, dirigeant d’une attaque terroriste qui visait de tuer 10,000 personnes, fait appel à la cour de Strasbourg invoquant la violation de ses droits civils.
Durban 2001 et l’alliance démopathique avec les « ONG » dédiées aux droits de l’homme
–Un rassemblement global contre le racisme et la haine devient le comble du racisme et de la haine, animé par les pays musulmanes et les ONG de « droits humains » occidentaux. Mohamed Al Durah y fut le saint patron.
Demonstration during Durban. Al Durah effigy in bottom center.

Demonstration during Durban. Al Durah effigy in bottom center.

–La victoire totale des démopaths et leur dupes.
–Le plan d’une guerre cognitive à suivre dans la decénnie à venir (BDS, Lawfare).
• CAIR (Council on American Islamic Relations)
–NGO de « droits humain »
–front pour Hamas et Djihad
–consultant du FBI, insiste (avec succès) pour exclure les passages sur l’Islam extrémiste des curricula du FBI et Homeland Security.
L’attaque contre  « l’Islamophobie »
–OCI (Organisation de Conférence Islamique) cherche à criminaliser l’Islamophobie
–L’emploi d’accusations d’Islamophobie contre toute critique de l’Islam.
Les Grands Succès Djihadistes, 2000-20??
3: La défection des journalistes
Parlent peu des aspects les plus gênants de la culture du Djihad

–Discours génocidaire (surtout contre les Juifs)

Jusqu’à présent peu d’occidentaux connaissent le hadith des arbres et des rochers, hadith apocalyptique qui prevoit l’extermination des juifs à la fin des temps:

L’heure ne se lèvera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs, au point que le Juif se cachera derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront alors: “O Musulman! Voici derrière moi un Juif, viens le tuer”.
• bien qu’elle soit cité dans la Charte de Hamas, il n’y a aucune mention sur la page qui introduit le lecteur de BBC au Hamas.
• et pourtant, quand j’ai parlé avec un journaliste français du hadith apocalyptique, il m’a répondu:
« C’est pas apocalyptique. Tout le monde en parle. » Meme en France.
–La violence quotidien: viols, émeutes, les attaques contre les civils – faits dissimulés ou euphémisés dans les reportages.
– Les nouveaux habits des démopaths
Tariq Ramadan, le Gestalt: regardez de ce côté, il est modéré;
regardez de l’autre, les traces de démopathie sont inquiétants.
Les Grands Succès Djihadistes, 2000-20??
3: La défection des journalistes deuxième partie
Les journalistes présentent le Djihad contre Israël comme une “guerre de libération”, et le terrorisme suicidaire comme “arme de résistance”
–Les Israéliens, nouveaux Nazis (incarnation du mal): les derniers sondages revelent que 200 millions d’Europeens pensent que Israel est le nouveau état Nazi.
–Al Durah: Celui-ci efface celui-
ghetto boy al durah
“Cette mort annule, efface, la photo du petit garçon dans le ghetto de Varsovie”
Catherine Nay, Europe 1
Le journalisme meurtrier: présenter les récits meurtriers des djihadis (propagande de guerre) comme “actualités”
•Meurtre d’Al Durah
•Massacre de Jenin
•bombardement de l’école Al Fakhurah
•Les viols à Abu Ghraib
•Les Qur’ans à la toilette à Gitmo

Notons combien les cas de journalistes qui passent la propagande contre leur propre pays sont rares. C’est pourquoi Israël représente le ventre mou des démocraties: les journalistes, surtout en Europe, transmettent des propos extravagants au sujet des israéliens, propos qu’ils n’auraient jamais tenu au sujet de leur propre pays. Ces voies journalistiques constituent le passage direct, même amplifiant, de la GC Djihadiste: ce sont des récits meurtriers pour toute démocratie.

Les Grands Succès Djihadistes, 2000-20??
3: La défection des journalistes troisième partie

Ils maquillent les composantes du Djihad (se pliant aux éxigences toujours grandissant du “politically correct”.

L’intifada al-Aqsa (2000) nommée « résistance anti-impérialiste »
L’intifada des banlieues (Ramadan 2005): expliquée en termes de « troubles economiques et sociologiques »
french riots 2005 map
– auto-censure des vidéos de jeunes qui crient « Allahu Akhbar », sans discussion du phénomène.
– «  Les causes des émeutes sont connus… » [pas de mot sur l’Islam]
–Le NYT ne parle pas des émeutes pour une semaine, et son premier article souligne qu’elles ne sont pas liées à l’islam.
Fort Hood (2009): « Pre-post traumatic stress disorder »
–Le rapport du Département de Defense ne dit pas mot sur l’islam radical.
Mohamed Merah (2012)
Boston Marathon (2013)
Les Grands Succès Djihadistes, 2000-20??
3: La défection des journalistes quatrième partie

“Le terroriste de l’un est le résistant de l’autre.”

• “Militants”, “combattants”
• Les exigences de l’islam sont formulées en termes de sensibilités blessées: l’apaisement de l’honneur des musulmans.
Les Grands Succès Djihadistes, 2000-20??
4: Les universitaires
• Le paradigme “post-colonial”: Tony Judt
• La minimisation du défi islamiste:
–Ni l’islam, ni des intérêts religieux n’ont joué de rôle animateur dans les emeutes.” – Jocelyne Cesari, nov. 2005
–“3 millions de musulmans en France” – Olivier Roy, 2009 (conversation privée).
–Derrida: “ne pas intervenir là où il y a maladies et faim, c’est aussi la terreur.”
–Chomsky: “les E-U sont les vrais térroristes.”
• L’éstrade offerte aux Djihadistes de disseminer leurs croyances
• La marginalisation des universitaires dénoncés en tant que “béllicistes, racistes, xenophobes, islamophobes”
• L’admiration pour les actes de Djihad contre “l’imperialisme” [américaine]: Baudrillard
9-11 twin towers

Que nous ayons rêvé de cet événement, que tout le monde sans exception en ait rêvé, parce que nul ne peut ne pas rêver de la destruction de n’importe quelle puissance devenue à ce point hégémonique, cela est inacceptable pour la conscience morale occidentale, mais c’est pourtant un fait, et qui se mesure justement à la violence pathétique de tous les discours qui veulent l’effacer.

A la limite, c’est eux qui l’ont fait, mais c’est nous qui l’avons voulu.

– Jean Baudrillard, Le Monde, 2 novembre, 2011

• Les universités occidentales deviennent de sites de recrutement pour le Djihad global, pour la dissemination d’une litérature de la haine.
Les Grands Succès Djihadistes, 2000-20??
5: La “Rue Musulmane” dans Dar al-Harb
• Par le biais de l’anti-Sionisme et de l’anti-américanisme: la “rue antisioniste” prend racine dans l’Occident
– Les opérations militaires israéliens et américaines deviennent des occasions de manifs agressives*
• Force d’intimidation qui impose la loi de Charia au sujet du blasphème: “la rue musulmane”
–L’affaire des caricatures danoises de Mohamed (2005-6)
–Le pape et l’Islam violent” (2006)
• Renforcé par la violence ciblé
–Rushdie (1989)
–Theo Van Gogh (2004)
–Redeker (2006)
•Expansion du territoire de Dar al-Islam à l’intérieur de Dar al-Harb
–Prière publique*
–L’expansion des “territoires perdus.”

Ils se comportent comme si ils avaient le couteau sur notre gorge et on se comporte comme si ils l’avaient. – Prof français, lors des manifs de 2003 contre les E-U.

Que faire?

Prendre conscience
–On ne peut pas gagner la bataille d’Agincourt si on ne sait pas qu’on est en guerre
Parler de l’islam radical et de l’islam tribal (des gangs)
Démasquer les démopathes et s’allier avec les vrais modérés
Mobiliser leur sens  de l’honneur et honte contre les radicaux (Cas des faux dessins du prophete).
Comprendre comment « ils » voient nos efforts de les respecter
– le fameux rapport du gouvernement français, Rapport sur la refondation de la politique d’intégration est écrit par des gens qui croient qu’ils sont généreux et accordent les droits humains aux musulmans; du point de vue des Djihadistes, c’est la dhimmitude proactive.
Renouveau d’une presse honnête, rejet du journalisme meurtrier
Faire l’autocritique de notre égocentrisme cognitif
–Ils sont comme nous: on préfère les jeux à somme positives (terrain pour paix)

Mettre en question nos propres conceptions pacifistes et relativistes:

–La guerre n’est pas la solution.
–La violence ne résout rien.
–Nous sommes tous les mêmes.
–Ce n’est pas à nous de juger.
Rejeter le mariage du sadisme pre-moderne et le masochisme postmoderne
Eux: “Vous êtes l’incarnation du mal!”
Nous: “Vous avez raison.”
Surmonter le ressentiment contre les É-U et Israël, et la Schadenfreude morale qui accompagne la consommation de récits meurtriers à leur égard.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *